Accord douanier UE & US: le premier depuis 20 ans

accord douanier UE US

L’accord douanier mis en place ce 21 août 2020 a signé un renouveau diplomatique entre les deux géants européens et américains. L’écho du renouement commercial a une grande résonnance dans la sphère géopolitique.

Après deux ans de grand froid, les Etats décident de signer un nouvel accord douanier tarifaire. Ce « mini-accord » permet à quelques produits de bénéficier d’une baisse voire même d’une suspension des droits et taxes douaniers .Grâce à cet accord douanier, il s’agit de 111 millions de dollars d’économie pour l’Union Européenne pour l’unique dépense d’import de homards américains . Et pour les Etats-Unis, c’est 160 millions de dollars de produits européens pour lesquels il feront des réserves.

Nouvelle loi conclue entre l’UE et les US

Les dernières initiatives prises par les autorités américaines et européennes permettent de relancer le commerce transatlantique sur certains produits. Les parties ont annoncé ce 21 août une réduction des taxes sur une quantité limitée de produits destinés au commerce extérieur afin d’augmenter les exportations des deux Etats.

Abattement des droits de douane sur certains produits européens

En Europe, le mini-accord sonne comme un grand pas en avant pour l’Europe caractérisé par une réduction de 50% des droits de douane sur de nombreux produits de chez eux. L’accord douanier prévoit une réduction de moitié des prélèvements américains sur certains produits français. Il s’agit notamment de certains plats cuisinés, de pièces détachées de briquets, de verreries en cristal , etc. Des produits d’une valeur annuelle de 160 millions à l’export pour l’Europe.

Le représentant des Etats-Unis pour le commerce (USTR) a annoncé le 13 aout 2020 une révision de la liste des droits de douane de 7,5 milliards de dollars en vigueur depuis octobre 2019. Après analyse, cette nouvelle liste ne comporte plus le fromage grec et les biscuits du Royaume-Uni. Cependant, elle conserve toujours les confitures de fruits allemandes et françaises et quelques couteaux de cuisine. Ces produits soigneusement choisis ont vocation a répondre à une demande des consommateurs américains sur les biens de première nécessité. En effet , avec la pandémie de Covid-19 s’abattant aux Etats-Unis, les populations sont plus enclines à acheter des produits de consommation que d’autres.

Annulation des taxes sur l’importation des homards américains

Devant les efforts consentis par les Etats-Unis sur le fait de réduire les taxes sur de nombreux produits européens et importés chez eux, l’Europe n’est pas en reste. Elle décide de supprimer également la totalité des droits de douane sur l’import de homards américains qu’il soient vivants ou surgelés. Et cette décision sera effective pendant 5 ans à partir du 1er août 2020 . Ensuite, d’autres décisions seront actualisées ou retranchées après cette période. Cette nouvelle d’un accord douanier arrangeant est très favorable aux restaurateurs européens mais également pour le secteur de la pêche américaine .

Echanges commerciaux entre l’UE et les Etats-Unis

La part des échanges commerciaux entre UE et les USA

Selon une étude du Conseil européen, l’Union Européenne et les Etats-Unis représentent pour l’un et l’autre un partenaire principal en matière d’échanges internationaux. Ainsi, leurs échanges correspondent à 30% du commerce mondial.

En matière d’employabilité, les échanges entre les deux protagonistes favorisent environ 8 millions d’emploi (c’est l’équivalent de la population de l’Autriche, ou de la ville de New-York). Les principaux produits échangés sont les produits chimiques, les produits manufacturés et les machines et équipements de transport.

L’annulation des taxes sur l’importation de homard américain est susceptible de créer une baisse des ventes du homard canadien. A défaut de cela, ils seront de plus en plus compétitifs sur ce marché du crustacé de luxe. L’accord douanier conclu entre l’UE et les US est susceptible de créer un léger déséquilibre dans les échanges actuels entre l’Europe et le Canada.

La balance commerciale européenne

Dans la gestion des flux import et export, l’Union européenne est aujourd’hui la première puissance commerciale au monde. La somme des ses échanges représente 4067 milliards d’euros en 2019. Légèrement en avance devant la Chine et les Etats-Unis, ses échanges représentent tous les trois 42% du commerce international de marchandises en 2018.

Les exportations européennes en 2019 s’élèvent à 2132 milliards d’euros , et ses importations à 1935 milliards d’euros. Sa balance commerciale est excédentaire depuis 2012 et atteint 196 milliards d’euros. Les Etats-Unis sont les principaux partenaires européens avec des exportations importantes , et aussi deuxième source d’importations. Un accord douanier comme celui signé récemment relancera le commerce et augmentera à nouveau les chiffres de la balance commerciale européenne.

Enjeux géopolitiques de cet accord douanier

Depuis l’arrivée de Donald Trump au pouvoir, les dialogues bilatéraux entre les USA et l’UE étaient à l’abandon. Le partenariat Transatlantique de Commerce et d’Investissement (PCTI) était littéralement obsolète. Aujourd’hui, les choses peuvent s’améliorer, voir s’arranger totalement.

Amélioration des accords bilatéraux

Dans une perspective d’amélioration des rapports entre l’UE et les Etats-Unis, le mini- accord douanier est une belle initiative. Cela apportera dans un avenir proche des résultats positifs aux économies des deux géants. Bien qu’encore en malaise sur certains sujets, cet accord douanier a pour objectif d’atteindre des résultats avantageux.

En effet, depuis plus de vingt ans, c’est la première fois que les deux géants présentent ce genre d’accord douanier réduit. Ceci est perçu comme une avancée significative vers un apaisement des relations . Selon MM. Lighthizer et Hogan , respectivement le représentant américain au commerce et le commissaire européen au commerce ,il ne s’agit que du « début d’un processus où d’autres accords seront conclus » afin d’établir des relations commerciales transatlantiques plus libres, plus juste et réciproques.

En effet, lors des conflits idéologiques et politiques entre l’UE et les USA, ces derniers ont vu leurs parts de marché considérablement baisser face au homard canadien. En 2017, dans les cadre de l’ALE « Accord de Libre-échange entre l’UE et le Canada, l’UE a retranché la totalité des tarifs douaniers sur le homard canadien de quoi accentuer la compétitivité entre les deux voisins. Avant cette période, le homard américain correspondait à 50% des importations de homards vers l’Europe. En 2019, ce dernier ne représentait plus que 22% du marché , contre 62% du homard canadien des importations vers l’Europe. Ainsi, cela engrangera de nouvelles relations diplomatiques plus apaisées.

Relance des échanges commerciaux

Il est important de souligner que cet accord douanier sur certains produits américains et européens, est le résultat d’un ensemble de discussions antérieures ayant pour finalité de relance du commerce transatlantique.

En effet, en juillet 2018, pour amorcer ce rapprochement et acter cette détente, une rencontre a eu lieu. Sous l’impulsion du Président américain et du Président de la Commission européenne, il était question d’entamer une nouvelle phase de négociation. Ces négociations concernent une possible suppression des barrières tarifaires sur quelque produits industriels entre l’Europe et les Etats-Unis.

Nous engageons rapidement des procédures visant à rendre les modifications tarifaires permanentes. Phil HOGAN, Commissaire européen au Commerce

Ensuite, en 2019 la Commission européenne est mandatée par les Etats membres de l’UE pour rouvrir un cycle de négociation avec les Etats-Unis. Leur mandat évoque deux points majeurs, un accord commercial pour la suppression des droits de douane sur les produits industriels, et un accord sur l’élimination des obstacles non tarifaires.

Aujourd’hui, les fruits de cette renégociation ont favorisé la mise en place de cet accord douanier par lequel, chaque Etat est bénéficiaire. Les entreprises concernées par ces différents changements peuvent s’attendre à une augmentation de leur marge commerciale et une relance de leurs affaires. En effet, plus les pays ont des accords de libre -échange, plus les entreprises sont compétitives à l’international grâce aux partenariats étatiques.

Chez Transpare, il est important pour nous de mettre à jour les informations importantes concernant vos expéditions. De même , tous nos transitaires peuvent répondre à vos demandes à travers l’Europe ou aux Etats-Unis. Vous pouvez dès à présent faire une demande de cotation sur notre site (après inscription en cliquant sur ce lien), et recevoir plusieurs offres selon vos attentes. Ce sera à vous de choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins.