Le transport de batteries lithium en 2020

le transport aérien de batteries lithium

Quel moyen de transport ?

Pour rappel, les batteries lithium sont devenues une source d’alimentation en énergie privilégiée pour de nombreux appareils électroniques du quotidien. Ainsi, des téléphones portables, aux jouets pour enfants en passant par les voitures ou encore les vélos électriques, les batteries lithium ont envahi nos sociétés. Cependant, le transport de batteries lithium n’est pas sans danger. En effet, ces dernières font donc l’objet de certaines précautions conformément aux réglementations de transport.

Sachez avant toute autre chose que Transpare sait parfaitement prendre en charge le transport de batteries lithium d’un bout à l’autre de la planète. Si vous faites de l’import-export de tels composants, nous vous recommandons de vous inscrire gratuitement sur notre plateforme (en cliquant ici). Une fois inscrits, il faudra faire une demande de cotation en ligne qui ne vous prendra que quelques minutes. Nous nous occuperons de trouver le transitaire le plus adéquat pour votre opération de transport de batteries lithium.

De fait, les batteries ou piles au lithium-ion (Li-ion) sont classées comme “marchandises dangereuses” . Donc, le transport de batteries lithium à international est encadré par une réglementation stricte afin de limiter les risques (quantité, emballage, étiquetage, documentation) et ne peut s’envisager comme un envoi de colis standard. Les services postaux standard, les véhicules non prévus à cet effet ou les transports en commun sont strictement proscrits !

Types de transport de batteries lithium

En outre, en tant qu’expéditeur, l’entreprise qui commandite le transport de batteries lithium (shipper) est considérée comme responsable de ses marchandises. C’est à elle de se conformer en tout point à la réglementation en vigueur !

Donc, la réglementation à appliquer pour les batteries au lithium dépend du mode de transport utilisé.

Transport de batteries lithium en routier

La réglementation principalement concernée est l’ADR ou Accord relatif au Transport de Marchandises Dangereuses par route. C’est un accord européen signé par 48 pays. Alors, suite aux amendements entrés en vigueur le 1er janvier 2017, une version consolidée révisée (“ADR 2017”) a été publiée sous la cote ECE/TRANS/257, Vol.I et II.

Transport de batteries lithium en aérien

Ce sont les Dangerous Goods Regulations (DGR) de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) qui sont applicables en matière de fret aérien.
De fait, L’Association Internationale du Transport Aérien (IATA) a développé un guide avec les réglementations applicables par les expéditeurs, les prestataires du transport, les compagnies aériennes ainsi que leurs passagers.

Donc, pour le transport aérien, la mise à jour de la réglementation internationale est annuelle. Mais, de nouvelles restrictions peuvent être appliquées en cours d’année… Ainsi, en avril 2016 l’IATA a décidé d’interdire sans délai l’envoi de batteries au lithium-ion ou métal seules à bord d’avions passagers. Elle a aussi contraint les expéditeurs à apposer une nouvelle étiquette “avion-cargo uniquement” sur les colis.

Mais, ce guide est régulièrement mis à jour. Ainsi, vous pouvez retrouver la version 2019 de ce guide ici : Lithium Battery Guidance Document.

Toutefois, concernant les instructions d’emballages, celles-ci ont également été rédigées de manière très précise par l’IATA :Instruction d’emballage 965

Transport de batteries lithium en maritime

Le code IMDG (International Maritime Dangerous Goods) est quant à lui publié par l’Organisation Maritime Internationale (OMI).
Et l’édition 2016 du Code IMDG (Amendement 38–16) est entrée en vigueur le 1er janvier 2018, pour une durée de deux ans.
Donc, l’édition 2018 (Amendement 39–18) est entrée en vigueur le 1er janvier 2020. Mais, elle pourra être appliquée seulement sur une base volontaire à partir du 1er janvier 2019.

Important : en cas de transport multimodal, c’est le transport principal qui détermine la réglementation à respecter !

De plus, des contraintes ou restrictions nationales peuvent s’ajouter aux réglementations internationales : n’oubliez pas de vérifier les conditions de transport de batteries lithium spécifiques aux pays de transit et/ou de destination !

Les bonnes questions à se poser

Lithium-ion ou Lithium-métal ?

Contrairement aux batteries au lithium ionique (ou à polymère de lithium), les piles au lithium métal sont habituellement non rechargeables (piles “bouton”). Ainsi, elles sont principalement utilisées dans de petits appareils électroniques à faible consommation d’énergie (montres, calculatrices, jouets,…).

transport de batteries lithium ion

NB : pour les piles au lithium métal la réglementation aérienne s’applique différemment selon la quantité (poids) de lithium contenue.

Piles ou batteries ?

Toutefois, les batteries Li-ion ne doivent pas être confondues avec les piles au Lithium  qui ne sont pas rechargeables. La confusion est entretenue par le terme anglais “battery”. En effet, ce dernier désigne une pile électrique alors qu’en français le terme “batterie” est utilisé pour désigner généralement une « batterie d’accumulateurs électriques ». Le transport de batteries lithium et le transport de piles au lithium ne sont pas réglementés de la même manière.

Quel conditionnement ?

  1. Le colis ne contient que des piles/batteries.
  2. Les piles/batteries sont envoyées avec l’équipement.
  3. Les piles/batteries sont contenues dans l’équipement.

Quelle puissance ?

La plupart des réglementations concernant les piles / batteries au lithium ionique tiennent compte de leur énergie nominale en watts-heures (Wh). Si cette information n’est pas indiquée sur l’enveloppe des piles / batteries, il faudra se rapprocher du fabricant.

transport de batteries lithium

Quoi d’autre ?

Le nombre de batteries / piles, le nombre de colis constituant l’envoi, le poids global et/ou le poids individuel de chaque batterie, etc… peuvent faire partie des critères d’acceptation ou de refus mis en place par certaines compagnies de transport. Par conséquent, l’expéditeur ou le transitaire ont tout intérêt à s’informer directement auprès du transporteur pour valider la conformité de l’expédition avant le déclenchement des opérations.

Un avis d’expert :

Nous l’avons compris : chaque envoi doit être analysé au cas par cas !

Ainsi, la réglementation sur les batteries et piles au lithium est un sujet sensible pour de nombreux acteurs du commerce international. Car, la plupart des supply chains de produits high-tech sont concernées.

transport de batteries lithium piles

Donc, tout manquement à la réglementation en vigueur en matière de transport de batteries lithium peut, bien entendu, stopper l’opération import ou export, et provoquer une rupture dans la supply chain.

De plus, les sanctions financières peuvent atteindre des montants très élevés. Pour un mauvais étiquetage de colis ou des documents erronés, l’entreprise s’expose à des amendes de 5ème classe (1 500€ à 3 000€) cumulables selon le nombre d’infractions.

Donc, pour chaque expédition, il faut que le service en charge de la conformité réglementaire des opérations logistiques se pose toutes les (bonnes) questions et détermine à chaque envoi les obligations en matière d’emballage, d’étiquetage et de documentation Attention, cela nécessite évidemment que les personnes en charge de cette mission soit sensibilisées et formées sur ce sujet.

De plus, les incidents se multiplient. Il est donc primordial pour les opérateurs concernés de pratiquer une veille assidue. Afin de se tenir informés des évolutions des réglementations locales, nationales et internationales selon les différents modes de transport.

Besoin d’aide ?

L’équipe de Transpare est comme toujours à votre disposition pour vous accompagner sur l’ensemble de vos besoins. Nous vous permettons de réussir à l’international.

→ Discutons en sur www.transpare.eu


Bertrand Connin
Bertrand Connin
Bertrand is Chief Marketing Officer at Transpare. He is the main authorof this website.