Transport de matières dangereuses : les 9 catégories

transport de marchandises dangereuses

Selon l’ADR (Accord européen relatif au transport de Matières Dangereuses par Route), est considéré comme matières dangereuses toute matière pouvant porter atteinte à l’intégrité physique d’une personne ou de l’environnement lors du transport.
Ce type de marchandises est soumis à une législation stricte qui régule notamment leur stockage, leur manutention et leur transport.
L’UNECE (United Nations Economic Commission for Europe) recense 9 classes de marchandises dangereuses identifiables grâce à des codes IMDG, des étiquettes (ou pictogrammes) et un numéro d’ONU, inscrit sur les étiquettes. Le transport de matières dangereuses doit donc être considéré comme une activité spécifique, il doit être signalé impérativement car il ne s’agit pas d’un transport anodin. Le transport de matières dangereuses est régi par une réglementation spécifique.

Connaissez-vous la signification de chacune des étiquettes correspondant aux matières dangereuses ? Savez-vous ce qui distingue une classe d’une autre ?

transport de matières dangereuses

Transport de matières dangereuses, 1ère classe : matières et objets explosibles

Au sein de cette catégorie vous retrouverez l’ensemble des matières présentant un risque d’explosion.
Font partie par exemple de cette classe tous les produits pyrotechniques tels que les feux d’artifices, les bombes, les détonateurs…

1.1. Risque d’explosion en masse

1.2. Risque de projection et d’explosion en masse

1.3. Risque d’incendie, léger risque de souffle ou de projection ou des deux, sans risque d’explosion en masse.

classe 1 pour le transport de matières dangereuses

1.4. Pas de risque notable d’explosion

Même si ce risque n’est pas notable, il reste tout de même présent notamment en lors d’incendies, mais le risque de projection est lui à écarter.

1.5. Matières très peu sensibles

Lorsqu’elles sont transportées dans des conditions normales mais qui présentent tout de même un risque d’explosion en masse

1.6. Matières extrêmement peu sensibles

Ces dernières ne présentent aucun risque d’explosion en masse.

  • Étiquettes :
  • Pour ces 3 premiers types de matières et objets explosibles, le pictogramme utilisé représente une bombe qui explose avec le numéro “1”.
  • Pour ces 2 dernières classe d’objets et matières explosibles, sur la partie supérieure sont inscrits les numéros de catégorie et sur la partie inférieure le numéro “1”.

Transport de matières dangereuses, 2ème classe : les gaz

Dans cette classe nous retrouvons les gaz liquéfiés, comprimés et dissous.

De la même manière que dans la première classe, nous distinguons 3 sous-classes incluant les gaz inflammables, les non inflammables non toxiques et les toxiques.

  • Étiquette : Le numéro “2” y est inscrit.

2.1. Les gaz inflammables au contact de la chaleur :

  • Exemple : Le butane.
  • Étiquette : Une flamme blanche ou noire sur un fond rouge.

2.2. Les gaz non inflammables non toxiques :

Ce type de gaz favorise la combustion et peut provoquer une asphyxie lorsqu’il remplace l’oxygène.

  • Exemple : L’hélium.
  • Étiquette : Une bouteille de gaz blanche ou noire sur un fond vert.

2.3. Les gaz toxiques :

Respirer de tels gaz peut provoquer de graves lésions et même la mort de l’individu. Bien évidemment ces gaz sont comburants , corrosifs et inflammables.

  • Exemple : Le chlore.

3ème classe de matières dangereuses : liquides inflammables

Dans cette classe sont inclus les liquides inflammables et matières explosibles désensibilisées liquides.

  • Exemples : L’essence, la peinture, l’essence de térébenthine.
  • Étiquette : Un numéro 3 accompagné d’une flamme.

4ème classe de matières dangereuses : solides inflammables

Parmi les solides inflammables nous incluons 3 sous-catégories de solides inflammables pour le transport de matières dangereuses.

4.1. Matières solides inflammables, auto-réactives, explosibles désensibilisés solides

La friction de ces solides peut être à l’origine d’incendies.

  • Étiquette : Le numéro “4” et une flamme noire sur fond rayé rouge et blanc

4.2. Matières sujettes à l’inflammation spontanée

Elles présentent un risque lors du contact avec l’air ou le transport.

  • Exemple : Le charbon.
  • Étiquette : Leurs pictogrammes représentent une flamme noire sur fond blanc.

4.3. Qui dégagent des gaz au contact de l’eau

  • Exemple : Le sodium-potassium.
  • Étiquette : Bleue.

5ème classe : les matières comburantes et peroxydes organiques

Dans cette partie, deux sous-classes sont à différencier pour le transport de matières dangereuses.

5.1. Matières comburantes

Ces matières favorisent la combustion et peuvent entraîner des incendies suite au contact avec d’autres matériaux.

  • Étiquette : Un rond qui prend feu sur fond jaune, et le numéro “5.1”.

5.2 Les peroxydes organiques

Ce sont des dérivés du peroxyde d’hydrogène. Il s’agit de substances extrêmement dangereuses, qui ne peuvent pas dépasser certaines quantités de charge.

  • Étiquette : La partie supérieure comporte une flamme sur fond rouge, et la partie inférieure est jaune avec le numéro “5.2”.

6ème classe : les matières toxiques et matières infectieuses

Dans cette classe, deux catégories sont à différencier pour le transport de matières dangereuses.

6.1. Matières toxiques

Ces dernières peuvent entraîner la mort lorsqu’elles sont ingérées, inhalées ou simplement au contact de la peau.

  • Étiquette : Une tête de mort avec le numéro “6”.

6.2. Matières infectieuses

Sont inclues dans cette catégories, les marchandises contenant des microorganismes pouvant provoquer l’apparition de maladies.

  • Étiquette : Un symbole accompagné de la mention “substances infectieuses”.

7ème classe : les matières radioactives

Nous différencions 3 catégories au sein de cette classe pour le transport de matières dangereuses (selon le degré de radiation) ainsi qu’une catégorie incluant les matériaux fissiles.

Les 2ème et 3ème classes ont un niveau de radiation plus élevé.

  • Exemples : Uranium, thorium, plutonium.
  • Étiquettes :
  • Catégories 1, 2 et 3 : Un trèfle radioactif
  • Matériaux fissiles : Mention “matériaux fissiles”, numéro 7

8ème classe : les matières corrosives

Nous les qualifions comme étant corrosives car elles peuvent générer des lésions lorsque la peau entre en contact avec, ou bien même empoisonner lorsqu’elles sont ingérées ou inhalées.

  • Exemples : Acide sulfurique, hypochlorite de sodium.
  • Étiquette : Le contenu de 2 tubes à essai est versé sur une main et une surface, et le numéro 8 est inscrit.

9ème classe pour le transport de matières dangereuses : divers

Dans cette classe entrent toutes les autres matières présentant un risque qui ne correspond à aucun des risques précédemment énumérés.

  • Exemple : La neige carbonique, parfois utilisée pour refroidir certains produits, comme les cocktails par exemple.
  • Étiquette : La partie supérieure est rayée en noir et blanc, et la partie inférieure est blanche avec le numéro “9”.

Sachez que toutes les étiquettes (ou pictogrammes) doivent avoir la forme d’un losange et mesurer 100x100mm minimum. Retrouver des fournisseurs d’étiquettes de signalisation sur Logismarket. 
Pour plus d’informations concernant la classification des matières dangereuses, consultez cette page de l’UNECE. Les formalités d’expédition de vos matières dangereuses sont intimement liées au type de marchandises que vous désirez expédier. Assurez-vous de bien remplir toutes les conditions pour expédier en toute tranquillité.

Besoin d’aide ?

Comme nous l’avons vu, le transport de matières dangereuses fait l’objet d’une réglementation particulière. Toutefois, toutes les matières citées ne sont pas d’une égale dangerosité. Certaines sont à manipuler avec davantage de précautions que d’autres.

L’équipe de Transpare est comme toujours à votre disposition pour vous accompagner sur l’ensemble de vos besoins et vous permettre de réussir votre transport international de marchandises.

→ Discutons en sur www.transpare.eu

Bertrand Connin
Bertrand Connin
Bertrand is Chief Marketing Officer at Transpare. He is the main authorof this website.